Journée Internationale des Douanes, édition 2023

Message de M. ALOUSSENI SANOU MINISTRE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES à l’occasion de la Journée Internationale des Douanes, édition 2023. Le Mali, à l’instar des Administrations Douanières du monde entier, célèbre le 26 janvier de chaque année, la Journée Internationale des Douanes. L’édition 2023 coïncide avec le soixante-dixième anniversaire de l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD). Elle est célébrée sous le thème : « Accompagner la nouvelle génération » avec comme slogan: «promouvoir le partage des connaissances et renforcer la fierté de la profession douanière ». Il s’agit là, dans la performance, d’assurer la continuité et la transformation du métier en s’appuyant sur le transfert de compétence et de savoir-faire aux jeunes générations et en renforçant le sentiment de fierté et d’appartenance à la communauté douanière mondiale. Aussi, l’OMD exhorte les Administrations Douanières membres : – A considérer particulièrement la jeune génération, plus créative, en phase avec les dernières évolutions technologiques et en quête d’expérience et de connaissances ; – A promouvoir une bonne culture d’entreprise, une organisation claire et transparente favorisant l’émergence et le partage d’expériences ; – Enfin, à renforcer la fierté d’appartenir à ce corps engagé et largement contributif au développement économique et social du pays grâce à un environnement de travail plus professionnel, créatif, ancré dans son milieu en phase avec ses partenaires du secteur privé. Au plan national, malgré les crises multiformes et multidimensionnelles, l’Administration des Douanes a continué d’améliorer ses performances tout en renforçant son ancrage. En effet, les Douanes maliennes ont renforcé le dialogue intergénérationnel en assurant aux jeunes générations une formation continue, une forte participation à différents foras, séances de coaching, stages de formation et en mettant à disposition un site Web, une revue des Douanes, différents rapports et documents de services sans oublier les mentorats, les tutorats et la participation à différentes activités de la communauté douanière internationale. Par ailleurs, les réformes engagées par l’Administration des Douanes, l’adoption du nouveau Code des Douanes, le Décret portant Médaille d’Honneur des Douanes, la bonne collaboration avec les partenaires, l’importante contribution à la protection des personnes et de leurs biens et les performances réalisées renforcent la fierté et le sentiment d’appartenance à la communauté du douanière. Je saisis cette occasion pour adresser à toute la communauté douanière nationale mes vives félicitations et les encouragements des plus Hautes Autorités de la Transition pour les efforts et les sacrifices consentis. En cette occasion, j’ai une pensée pieuse à toutes les victimes militaires, paramilitaires et civiles tombées sous les balles assassines des terroristes et narcotrafiquants. Vive la communauté douanière mondiale. Vive les Douanes maliennes. Bamako le 25 janvier 2023.

Source: Ministry of Economy and Finance

Remise de distinctions honorifiques au ministère de l’Economie et des Finances : le ministre SANOU et 25 agents reçoivent leurs médailles.

Après avoir été décoré de la médaille d’Honneur de la Douanes au nom du Président de la Transition Chef de l’Etat, par le Grand Chancelier des Ordres Nationaux du Mali, le Général Amadou Sagafourou Guèye, le ministre de l’Economie et des Finances M. Alousséni SANOU a présidé, le vendredi 23 décembre 2022, la cérémonie de remise de distinctions honorifiques à 25 agents du ministère de l’Economie et des Finances. « Cette cérémonie illustre, de la manière la plus éloquente, la reconnaissance de la République envers ses agents ayant mérité de la nation. Et dans ce sens, les plus Hautes Autorités du Mali accordent une attention particulière à la qualité du travail bien fait, à la recherche et à la promotion de l’excellence. C’est pourquoi, elles s’attellent à mettre à l’honneur celles et ceux qui se seront distingués par leur qualité propre et la qualité de leur travail, tout au long de leur parcours au service du Mali et des Maliens » a déclaré le ministre Alousseni SANOU lors de la cérémonie. Il a exprimé toute sa gratitude et toute sa reconnaissance aux plus Hautes Autorités du Mali, pour l’avoir attribué la distinction de la Médaille d’Honneur de la Douane. Ils sont 25 récipiendaires dont 10 à être décoré de la Médaille de Chevalier de l’Ordre Nationale et 15 à recevoir celle de la Médaille de l’Etoile d’Argent de Mérite national avec effigie «Lion Debout ». Les récipiendaires ont exprimé toute leur joie et leur satisfaction pour avoir été choisis pour ces distinctions honorifiques. « C’est avec humilité que nous porterons ces médailles, signe de reconnaissance de notre mérite et surtout comme un message d’encouragement à faire encore mieux. La joie et la satisfaction morale qu’elles nous procurent sont à la hauteur de notre engagement à continuer à mieux servir notre patrie et à demeurer des exemple » a dit M. Bourama Touré, porte-parole des récipiendaires. Ils ont dédié leurs distinctions à leurs familles respectives, leurs proches pour leur soutien sans équivoque dans l’exercice de leurs fonctions respectives et également à leurs collègues respectifs, à toutes et à tous ceux qui ont contribué d’une manière ou d’une autre à la réussite de leurs différentes carrières. Lors de la cérémonie, le ministre de l’Economie et des Finances a fait observer une minute de silence à la mémoire des défunts agents du département dont Feu Seydou Diakité, ancien chauffeur au sein du cabinet du ministère de de l’Economie et des Finances, qui était récipiendaire à titre posthume. Avant de clôturer la cérémonie, il a exhorté l’ensemble des agents du ministère à poursuivre les efforts et à motiver leurs collègues, pour que le Mali puisse toujours disposer de ressources capables de réaliser son développement dans la paix et dans la stabilité. #Liste des récipiendaires : + Récipiendaire de la Médaille d’Honneur de la Douanes : 1. M. Alousseni SANOU , ministre de l’économie et des finances. + Récipiendaires de la Médaille de Chevalier de l’Ordre National: 1. Monsieur Bourama TOURE, Chef de Cabinet du ministre de l’Economie et des Finances ; 2. Monsieur Diakaridia DEMBELE, Conseiller technique au Ministère de l’Economie et des Finances, 3. Inspecteur Général des Douanes Amadou KONATE, Directeur général des Douanes ; 4. Monsieur Kafogo COULIBALY, Président du Conseil d’Administration du PMU-Mali ; 5. Monsieur Oumarou CAMARA, Coordinateur du Projet de Reconstruction et de Relance économique (PRRE) ; 6. Madame SIDIBE Aissata KONE, Directeur Général CORIS BANK International ; 7. Monsieur Moriba DOUMBIA, Chef de Département DADD, INSTAT ; 8. Monsieur Boubacar Ben BOUILLE, Directeur national du Trésor et de la Comptabilité Publique ; 9. Monsieur Beidy SAMAKE, Directeur général adjoint du Budget, 10. Monsieur Hamadou Fall DIANKA, Directeur des Grandes Entreprises (DGE) à la Direction Générale des Impôts. + Récipiendaires de la médaille de l’étoile d’Argent de Mérite national avec effigie «Lion Debout » 1. Monsieur alkaydi Baba TOURE, Chargé de Dossiers au Ministère de l’Economie et des Finances ; 2. Monsieur Bakary N’Tio KEITA, Directeur régional du Contrôle financier de Koutiala ; 3. Monsieur Nouman DOUMBIA, Régisseur (Ministère de l’Economie et des Finances) ; 4. Inspecteur des Douanes Saran DIAKITE, Chef du Bureau des Produits pétroliers à la Direction générale des Douanes ; 5. Madame Simeone DOUMBIA, Secrétaire particulière du Directeur national de la Planification et du Développement ; 6. Madame Assanatou BOUARE, Directrice du Personnel, de la Formation et du Perfectionnement ; 7. Monsieur Allaye KAREMBE, Chef de la division des Assurances DNTCP ; 8. Monsieur Lassana SAKO, Chef de la Division Études par Intérim/Chargé des Finances Publiques ; 9. Madame Rehana GABA, Transit Chef de Transit (MEF-DGB) ; 10. Madame DIAWARA Fatoumata SYLLA, Assistante administrative ; 11. Monsieur Karim KAMISSOKO, Chef du bureau Analyse financière, surveillance et contrôle gestionnaire (Ministère de l’Economie et les Finances) ; 12. Monsieur Ibrahim Issoufi MAIGA, Analyste assistant à la CT/CSCP (MEF) ; 13. Monsieur Kenewe DIARRA, Ronéotypiste (Ministère de l’Economie et des finances) ; 14. Feu Seydou DIAKITE, Chauffeur-mécanicien au Ministère de l’Economie et des Finances (à Titre Posthume).

Source: Ministry of Economy and Finance

OPERATION MALIKO: le commandant du Théatre-Est à l’écoute des forces sur le terrain.

Dans le cadre de sa prise de fonction, le commandant du PCIAT-EST de l’opération Maliko, le Colonel Makan Alassane Diarra, à la tête de son staff, accompagné du commandant du secteur 1, le Colonel Issa BAGAYOKO, a procédé le 03 janvier 2023 à une prise de contact avec les forces de défense, de sécurité et para militaires. Ces visites ont concerné l’Armée de Terre, la Garde nationale, la Gendarmerie nationale, la Police nationale, la Protection civile et le service des Douanes et l’Administration pénitentiaire de Gao. Le nouveau commandant est venu voir et comprendre les problèmes auxquels les hommes sont confrontés sur le terrain. Il s’agit pour lui de relever les défis du moment, de raffermir la coopération et la cohésion entre les forces en présence en vue d’apporter les solutions adéquates aux défis sécuritaires du Théâtre-Est et également transmettre les salutations des plus hautes autorités du pays. Partout où il est passé, le message était le même. Le Colonel Makan Alassane DIARRA a rencontré les commandants et les chefs des services de sécurité et a pris bonne note de leurs attentes. Il a également profité pour souhaiter une bonne et heureuse année 2023 et prié Dieu pour le retour de la paix, de la sécurité et de la cohésion sociale entre tous les maliens et dans tout le Mali.

Il a également insisté sur les efforts fournis par les plus hautes autorités dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie et de travail des forces de défense et de sécurité et le renforcement des capacités opérationnelles pour lutter efficacement contre le terrorisme et le banditisme dans toutes ses formes. Il a rassuré que tout sera fait pour sécuriser les personnes et leurs biens.

Source: MALIAN ARMED FORCES

Ségou: le Commandement militaire présente ses vœux de nouvel an au chef de l’exécutif régional.

Le Commandement militaire de la région de Ségou, conduit par le Commandant de la Zone de Défense n° 2, le Colonel Youssouf Oumar CISSÉ, a présenté le jeudi 05 janvier 2023 ses vœux de nouvel an au chef de l’exécutif régional, le Contrôleur général de Police Alassane TRAORÉ. L’événement s’est déroulé dans la salle de conférence du Gouvernorat et en présence des plus proches collaborateurs du gouverneur. Une cérémonie mise à profit pour formuler des bénédictions pour notre vaillante armée dans sa mission de défense du territoire.

Dans son allocution, le Commandant de Zone a noté que malgré la complexité des défis qui furent les nôtres courant 2022, l’engagement et la détermination des hommes, appuyés par le soutien sans failles des plus hautes autorités de la Transition, ont permis de prendre une ascendance sur les terroristes, de rayonner dans les secteurs d’opération. Grâce à l’intensification des patrouilles dans les villages et campagnes jusqu’à la frontière du Burkina Faso, la mobilité des braves populations s’est considérablement améliorée. Il a déclaré que si l’année 2022 était globalement calme avec le bénéfice du renforcement des capacités opérationnelles, l’année 2023 sera couronnée de victoires encore plus probantes sur ces ennemis en perdition.

Le Colonel CISSÉ a rassuré le Gouverneur qu’il peut compter sur l’engagement, la disponibilité et surtout la détermination sans failles des FAMa pour faciliter la libre circulation des personnes et leurs biens, tout en les protégeant.

En retour, le chef de l’exécutif de la 4ème Région du Mali, le Contrôleur Général Alassane TRAORÉ a exprimé ses meilleurs vœux de santé, de bonheur, de prospérité, de paix et de succès aux Forces de Défense et de Sécurité. Il a noté que la Nation malienne sera toujours reconnaissante pour les sacrifices que les FAMa consentent au quotidien pour maintenir la paix et la quiétude.

Le Contrôleur général TRAORÉ a salué la bravoure des Forces de Défense et de Sécurité qui ne ménagent aucun effort pour assurer la protection des personnes et leurs biens, en particulier dans les zones en proie au terrorisme et au banditisme.

Ce fut un moment de partage de convivialité entre les autorités militaires et politiques de la région qui ont pour objectifs communs, le retour de la paix. Toute chose qui va assurer un lendemain meilleur pour les populations à travers le développement de leurs localités.

Source: MALIAN ARMED FORCES

Rentrée Académique 2022-2023: Les Ecoles Militaires du Mali ouvrent leurs portes

Le Directeur des Ecoles Militaires, le Colonel-major Moussa Yoro KANTE a présidé, le vendredi 06 janvier 2023, la cérémonie d’ouverture officielle des Ecoles Militaires du Mali pour l’année académique 2022-2023. C’était dans l’amphi du Centre d’Instruction Boubacar Sada SY de Koulikoro (CIBSSK) en présence de plusieurs Directeurs et Commandants d’Ecoles.

La rentrée académique 2022­-2023 des Ecoles Militaires marque le couronnement de plusieurs années de réformes entreprises par notre pays et ses partenaires. Une nouvelle année qui démarre après les excellents résultats obtenus en 2021-2022.

Selon le Commandant du Centre d’Instruction Boubacar Sada SY de Koulikoro, le Colonel-major Yacouba TRAORE, la formation et l’entrainement sont les missions premières du Centre et restent la condition pour la réussite des troupes sur le théâtre des opérations. Le Colonel-major a souligné qu’en cette période difficile pour notre pays, le CIBSSK a adapté sa formation aux réalités du théâtre des opérations afin que les hommes et les femmes qui sont déployés sur le terrain puissent faire face aux attaques barbares menées par les ennemis de la paix. Il a saisi cette occasion pour signaler la présence d’autres stagiaires en formation au centre CIBSSK. Il s’agit de la 323ème CIM, BA1-BA2 ABC, CAT1-CAT2 et le GTIA Kamandjan. Le Colonel-major a demandé à ces stagiaires d’être des exemples, des modelés dans la ponctualité, l’abnégation, la droiture et le travail.

Le Directeur des Ecoles Militaires, le Colonel-major Moussa Yoro KANTE, dans son intervention a tout d’abord félicité les Commandants et Directeurs des Ecoles pour les efforts consentis pour l’atteinte des objectifs de l’année écoulée. Il a affirmé que l’année écoulée a été particulièrement faste pour les Ecoles Militaires avec des résultats honorables.

Selon le Colonel-major Moussa Yoro KANTE, la rentrée solennelle des Ecoles Militaires constitue une des activités phare de la DEM. C’est une occasion pour la Direction de   donner les grandes orientations à suivre par les Ecoles afin de pouvoir atteindre les objectifs fixés par les plus hautes autorités pour l’année 2022-2023. Le Colonel-major KANTE a rappelé que la Direction des Ecoles Militaires constitue un creuset de formation des cadres des FAMa et des Forces de Défense et de Sécurité des pays amis. A ses dires, le thème de la rentrée de cette année est « Une Formation de Qualité gage de Succès des Forces Armées Malienne (FAMa) », tout en ajoutant que la montée en puissance des FAMa n’est pas une simple vue de l’esprit ou un slogan, mais plus tôt une réalité.

Il a également signalé que l’application de la directive Interarmée Annuelle de préparation Opérationnelle (DIAPO) 2022-2023, exige de faire beaucoup plus de pratique que de théorie permettant ainsi aux cadres sortants des Ecoles d’être des bons cadres de contact. Le Directeur des Ecoles Militaires a annoncé qu’un exercice de synthèse sera organisé en mai 2023.  Cet exercice concernera pour un début l’Ecole d’Etat-major Nationale de Koulikoro, l’Ecole Militaire Interarmes de Koulikoro et l’Ecole des Sous-Officiers de Banankoro. Il sera élargi dans les prochaines années à toutes les Ecoles ou seront formés des cadres de contact. Le Colonel-major a demandé aux commandants concernés de prendre des dispositions idoines pour la bonne tenue dudit exercice.

Avant de terminer son allocution, le Colonel-major Moussa Yoro KANTE a demandé aux stagiaires et aux élèves de faire preuve de disponibilité et d’engagement pour honorer notre armée et pays respectifs.

Auparavant, il a observé une minute de silence en la mémoire de toutes les victimes civiles et aussi bien que militaires.

Il est à signaler que les Ecoles Militaires jouent un rôle capital dans la réussite des Forces Armées Maliennes dans l’accomplissement de leur mission quotidienne.

Source: MALIAN ARMED FORCES

Garde Nationale: Présentation des vœux au CEM

C’est dans une ambiance détendue que le Chef d’Etat-Major de la Garde Nationale, le Général de Brigade Elisée Jean DAO a reçu successivement les sous-CEM de son département, le président de l’Association des anciens Gardes, la présidente de l’Association des femmes du Camp des Gardes et celui de l’Association des jeunes du Camp des Gardes, pour la présentation des vœux de bonne année. C’était le vendredi 6 janvier 2023 dans la salle de conférence dudit département.

En cette occasion qui constitue un moment de convivialité et d’échanges, chacune de ces composantes ont formulé à travers leur représentant, leurs vœux de bonne et heureuse année 2023 au Chef du département. Ils ont formulé leurs vœux de santé et de prospérité au personnel et aussi formulé leurs vœux de stabilité pour notre pays. Ces représentants ont unanimement souhaité bonheur, santé, paix, prospérité à l’endroit de tout le personnel de ce corps d’élite qu’est la Garde Nationale. Chacun d’eux à travers leurs délégués, ont exprimé leur reconnaissance pour toutes les reformes et actions entreprises en leur faveurs.

En réponse, le Chef d’Etat-Major de la Garde Nationale, le Général de Brigade Elisée Jean DAO, a saisi l’occasion pour faire une synthèse des actions de l’année écoulée. Le Général en a profité pour présenter ses vœux de bonne et heureuse année 2023 au personnel en service, ceux du front mais aussi des anciens et leur a exprimé toute sa gratitude. A ces vœux, il a associé l’ensemble des gardes et les a remerciés pour l’excellente collaboration et constante disponibilité qu’ils ont fait preuve.

Le renforcement des ressources humaines, des capacités des Gardes notamment en formation ainsi que la création future d’autres groupements sont entre autres les perspectives de la Garde Nationale pour cette nouvelle année qui vient de débuter selon le CEM Garde. Il a spécialement lancé un message à l’endroit des jeunes Gardes afin de les mettre en garde contre la mauvaise utilisation des réseaux sociaux et la consommation des stupéfiants. Enfin, le Chef d’Etat-Major de la Garde Nationale, le Général Elysée Jean DAO a réitéré son soutien indéfectible et la disponibilité de ses hommes aux côtés de leurs frères d’armes pour lutter contre le terrorisme et contribuer à la stabilité du pays.

Cette présentation a été aussi marquée par une visite guidée des chantiers par le CEM accompagné des anciens Gardes.

Source: MALIAN ARMED FORCES

Coopération : Le CEMGA reçoit le Directeur du Collège Royal de l’Enseignement Militaire Supérieur (CREMS) du Maroc

Le Directeur du Collège Royal de l’Enseignement Militaire Supérieur du Maroc, le Général de Brigade Moulay Hajjaj HACHIMI IDRISSI à la tête d’une forte délégation a été reçu en audience, le mercredi 4 janvier 2023, par le Chef d’Etat-major Général des Armées, le Général de Division Oumar DIARRA, dans la salle de conférence dudit département. Ont pris part à cette audience, plusieurs responsables de l’Etat-major Général des Armées.

A l’issue de cette visite, le conseiller Académique du Collège Royal de l’Enseignement Militaire Supérieur du Maroc, le Pr. Mohammed ESSAOURI a déclaré que les échanges ont essentiellement porté sur le lien de renforcement de coopération entre l’Ecole de Guerre du Mali et le Collège Royal de l’Enseignement Militaire Supérieur du Maroc. Il a noté que beaucoup de projets seront discutés durant leur séjour au Mali afin de renfoncer cette coopération.

Après l’Etat-major Général des Armées, la délégation a mis le cap sur l’Ecole de Guerre du Mali sise à Badalabougou où elle a eu une séance de travail à huis clos avec les responsables de l’EGM. S’en est suivi une visite guidée de la structure, conduite par le Commandant de l’Ecole de Guerre du Mali, le Général de Division Oumar DAO.  Des échanges de cadeaux entre les parties malienne et marocaine ont mis fin à cette visite de la délégation marocaine.

Source: MALIAN ARMED FORCES

DIABALI: Le Commandant de la Zone de défense n°2 passe le réveillon avec la troupe.

Afin de rapprocher davantage le commandement des hommes, le Commandant de la Région Militaire de Ségou, le Colonel Youssouf Oumar CISSÉ est allé passer le réveillon aux côtés des hommes stationnés à Diabali. L’objectif de cette initiative était, dans un premier temps de les encourager et rassurer du soutien et de l’accompagnement des plus hautes autorités du pays et, dans un second temps, s’enquérir des différentes préoccupations des hommes et d’y trouver une solution idoine.

Le Colonel Youssouf Oumar CISSÉ s’est dit très fier et très heureux de l’engagement et de la détermination des hommes à défendre la patrie. Cependant, il les a exhortés à l’esprit de combat, de vigilance et au respect des consignes de sécurité. ‘’Ne jamais baisser la garde car l’ennemi est susceptible d’exploiter toutes les failles’’ a-t-il souligné.

Le Colonel CISSÉ a en outre insisté sur la confiance et la cohésion entre les hommes. Il prévient que sans cela, on ne pourra pas gagner cette guerre. Le Commandant de Zone a également rappelé que sans la collaboration des populations civiles, il leur sera très difficile de réussir la mission qui leur est confiée.

Sur le chemin du retour, le Colonel CISSÉ a fait une escale à Niono et à Sarakala où des bénédictions ont été formulées pour le nouvel an.

Source: MALIAN ARMED FORCES

Ecole de Guerre du Mali : la 2ème Promotion fait sa rentrée solennelle.

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées, le Général de Division Oumar DIARRA a présidé la cérémonie d’ouverture de la rentrée solennelle de la 2ème Promotion de l’Ecole de Guerre du Mali (EMG). C’était le mardi 3 janvier 2023 dans l’enceinte de ladite école. Elle s’est déroulée en présence du Commandant de l’Ecole de Guerre du Mali, du Recteur de l’Université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako (USJPB), des Chefs d’Etat-major et Directeurs de Services, d’éminentes personnalités, des autorités politiques, religieuses et coutumières de la Commune V du District de Bamako, entre autres.

Cette cérémonie est le symbole qui permet à l’Ecole de rayonner davantage et peut s’ériger en tradition pour créer une bonne ambiance au début de l’année académique. La mission de l’Ecole est de former des chefs militaires immédiatement capables d’exercer des responsabilités de haut niveau avec une vision prospective sur les enjeux sécuritaires.

La leçon inaugurale à l’occasion de cette rentrée académique avait pour thème ‘’La Transition politique au Mali entre nécessaire rupture et souhaitable continuité’’ présentée par le Recteur de l’Université des Sciences Juridiques et Politiques de Bamako (USJPB), le Professeur Bouréma KANSAYE. Selon lui, la Transition est un concept polysémique employé en sciences politiques, dans le domaine de l’environnement, en économie et dans bien d’autres domaines. Dans son exposé, le Professeur a mis l’accent sur l’unité nationale et la démocratie. Pour lui, le retour à l’ordre constitutionnelle tant souhaité doit être accompagné de réformes politiques et institutionnelles, importantes pour donner une solide stabilité aux institutions politiques du Mali. A ses dires, il faut revisiter la démocratie afin de raviver l’enthousiasme d’antan pour une participation démocratique chez les maliens.

Le Commandant de l’Ecole de Guerre du Mali, le Général de Division Oumar DAO a déclaré que de nombreux défis ont été relevés pendant la 1ère année académique et qui resteront une expérience gravée dans les mémoires. Selon le Général de Division DAO, l’Ecole de Guerre, s’inspirant de la forte volonté des plus hautes autorités politiques de construire un outil de défense à la hauteur des besoins de sécurité nationale, ambitionne de devenir un véritable pôle d’excellence, d’enseignement militaire supérieur à caractère scientifique. Toute chose qui favorisera l’acquisition d’une vision prospective et multidimensionnelle du monde par des cadres militaires et civils de haut niveau. S’adressant aux auditeurs de la 2ème promotion, le Commandant de l’Ecole les a rassurés de la bonne qualité de l’enseignement qu’ils recevront afin de les aider à réussir la transition intellectuelle vers les responsabilités futures qui seront les leurs au service de la défense nationale.

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées, le Général de Division Oumar DIARRA a salué la pertinence du thème de la leçon inaugurale. Il a aussi noté que la période de Transition en cours est marquée par des défis importants mais aussi qu’elle offre des opportunités pour aller de l’avant. Le Général de Division DIARRA a déclaré qu’il revient à l’Ecole de Guerre d’être et de demeurer le creuset de la pensée stratégique nationale et le cadre de formation pour le renforcement des capacités de la chaine de commandement au plus haut niveau de l’ensemble des forces de défense du Mali. Il réitéré sa vive satisfaction devant le brillant résultat obtenu par les auditeurs de la 1ère promotion. Pour clore, il a félicité les nouveaux stagiaires tout en les exhortant à s’inscrire résolument dans cet esprit de performance dans l’acquisition des compétences.

Au total 25 officiers des Forces de Défense dont 2 personnels féminins vont prendre part à cette nouvelle rentrée académique pour une durée de 11 mois. Les Forces paramilitaires dont la Police et la Protection Civiles feront leurs entrés au titre de l’année prochaine.

Source: MALIAN ARMED FORCES

CARNET ROSE DE L’ANNÉE 2023: LE PREMIER NOUVEAU-NÉ DE 2023 A ÉTÉ ENREGISTRÉ AU CSREF DE LA COMMUNE V

Dans la matinée du 1er Janvier 2023, la ministre de la Santé et du Développement social, Mme Dieminatou Sangaré a rendu visite au premier nouveau-né du nouvel an.

C’est ce dimanche,1er Janvier 2023 à minuit qu’a été enregistrée à la maternité de l’Hôpital du District de la Commune V du district de Bamako, le nouveau-né du nouvel an.

Mme Coulibaly Mariama Coulibaly et Soumaila Coulibaly sont les heureux parents de ce bébé de sexe féminin.

La ministre de la Santé et du Développement social, Mme Dieminatou Sangaré a félicité et encouragé la famille au nom du Président de la Transition, Chef de l’Etat, Son Excellence le Colonel Assimi Goïta et du Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maiga. «La venue d’un enfant est toujours un bonheur pour la famille et je souhaite que ce bonheur soit élargi à tout le Mali», a-t-elle souhaité.

La délégation a remis une enveloppe symbolique et des cadeaux à la maman du nouveau citoyen né en 2023.

Source: Ministry of Health and Social Development of Mali